Qui sont
les jeunes aidants ?

Définitions et données chiffrées.
* Visuel Inspiré de l’affiche du collectif Je T’aide
> Visualiser la campagne d'affiches originale

On appelle jeune aidant, un enfant ou un adolescent de moins de 18 ans qui apporte une aide significative et régulière à un membre de sa famille ou de son foyer.

Entre 18 et 25 ans, on parle de jeune adulte aidant (Source : American Association for Caregiving Youth – 2012).

Le proche aidé peut être atteint d’une maladie physique, mentale ou être en situation de handicap.

L’association nationale JADE évalue à près de 700 000 le nombre de jeunes aidants en France. Et pourtant, ils sont invisibles car difficiles à identifier.

1 - Le jeune aidant : Esquisse d’un portrait

En 2017, l’institut Ipsos a publié une enquête pour Novartis : « Qui sont les jeunes aidants » à partir d’un panel de 501 jeunes aidants anciens et actuels.

Pour presque 1 jeune aidant sur 2, ce rôle a débuté autour de leurs 16 ans. Pour 1/3 d’entre eux cela a commencé entre 16 et 20 ans. Assumer ce rôle s’est imposé comme une évidence pour 90% d’entre eux selon l’étude Ipsos Novartis.

> Télécharger l’intégralité de l’étude Ipsos pour Novartis

L’association JADE et le Laboratoire de Psychopathologie et Processus de Santé de l’Université de Paris ont également travaillé à un profil du jeune aidant. Ils ont recueilli ces informations auprès de 200 jeunes aidants entre 2018 et 2020.

2 - Jeunes et déjà aidants : des rôles multiples !

Ils aident soit la personne aidée comme aidant, soit l’aidant principal comme co-aidant avec plusieurs types d’assistance :

Aide quotidienne

 

Ils assurent :

  • soutien moral, surveillance, compagnie, écoute
  • courses, ménage, cuisine…
  • aide aux déplacements
  • administratif : formulaires en ligne, documents administratifs…

Soins

 

 

Ils assurent des soins professionnels malgré leur âge :

  • assistance d’ordre médical, aller à la pharmacie, assurer le suivi, préparer les médicaments…
  • soins intimes, toilette, habillement…

Argent

 

 

Ils peuvent apporter un soutien financier :

  • en travaillant pour gagner de l’argent,
  • en gérant le budget.

La plupart des jeunes aidants aident tous les jours y compris le week-end.

Il faut noter que les temps hors école et périodes scolaires ne sont pas des temps de repos mais au contraire leur aide est majorée. Dès lors, l’établissement scolaire peut devenir un moment de « répit » dans leur vie d’aidance.

3 - Que souhaitent les jeunes aidants ?

Spontanément, les jeunes aidants ne demandent pas d’être aidés ou soutenus mais lorsqu’on leur propose de souffler, de se confier et d’échanger avec d’autres, ils ont le besoin de retrouver leur équilibre